Rechercher

de terrain précieuse aux étudiants de l’Université de Montréal (UdeM)



Le 19 octobre dernier, Isabelle-Anne Bisson a rencontré onze étudiants de la Faculté de l’aménagement de l’École d’urbanisme et d’architecture de l’Université de Montréal à la pinède de Kanesatake, afin de présenter le projet Environmental Contaminants Health and Impact Project (ECHIP) et l’IPCA (Indigenous Protected and Conserved Areas). La Dre Bisson a fait une démonstration sur l’échantillonnage du sol et de l’eau pour l’analyse des contaminants (métaux lourds), tout en soulignant l’importance de ce travail pour la communauté Kanien'kéha:ka de Kanesatake. Les étudiants ont ensuite travaillé en cinq groupes pour échantillonner le sol et l’eau le long du ruisseau Raizenne, qui traverse la forêt, à la recherche de contaminants. Au total, 15 échantillons de sol et cinq échantillons d’eau ont été prélevés. Cette enquête sur le terrain était, en partie, une extension du travail effectué cet été par le Dr Niladri Basu du Centre d’étude sur la nutrition et l’environnement des peuples autochtones (CENEPA) de l’Université McGill au Campus Macdonald. Le Dr Basu est notre partenaire universitaire dans le cadre du programme ECHIP. Lui et sa collègue, la Dre Jessica Head, ont prélevé des échantillons le long du cours d’eau afin d’y rechercher la présence de pesticides. Les échantillons recueillis par les étudiants de l’Université de Montréal seront analysés dans le laboratoire de M. Basu.

La Dre Bisson a mené ce projet d’incubateur scientifique en collaboration avec la Dre Heather Braiden, professeure auxiliaire de la Faculté de l’aménagement de l’UdeM. Elles ont convenu que les étudiants aideraient à prélever des échantillons afin d’en apprendre davantage sur les enjeux de la contamination environnementale dans la communauté Kanien'kéha:ka de Kanesatake. « Les étudiants ont fait preuve de beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt, posant de nombreuses questions pertinentes sur la façon dont les contaminants environnementaux se déplacent dans notre environnement depuis leur source, en particulier dans les plans d’eau comme le ruisseau Raizenne », a déclaré la Dre Bisson. Les élèves ont également créé une courte vidéo à l’aide d’un drone, qu’ils publieront ultérieurement.

« Nous tenons à remercier la Dre Heather Braiden et tous ses étudiants pour leur aide dans ce dossier important », a déclaré la Dre Isabelle-Anne Bisson.


À propos de TerraHumana Solutions

TerraHumana Solutions est une société de conseil qui se spécialise dans l’aide aux communautés et aux dirigeants d’entreprises pour trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux et sociaux. Notre approche est simple : nous sommes à l’écoute. Forts de 20 ans d’expérience internationale dans le secteur des ressources naturelles et de la conception et gestion de projets, nous pouvons identifier l’approche stratégique qui vous convient. Chez TerraHumana Solutions, nous contribuons à une prise de décision éclairée dans le cadre de projets communautaires ou commerciaux, et de projets de conservation des communautés autochtones et non autochtones.



Pour plus d’informations, contactez :

Isabelle-Anne Bisson, Ph.D.

Présidente

TerraHumana Solutions

+1 514 654-7835

ibisson@terrahumanasolutions.com





L’automne est à nos portes — une période où nous célébrons les récoltes et l’abondance de la nature. En accord avec ces célébrations de la moisson automnale, nous désirons cette année célébrer les espaces naturels et la diversité animalière et floristique qu’ils recèlent. TerraHumana Solutions est heureuse d’annoncer que quelques-uns de ces espaces naturels dans des municipalités près de Montréal ont eu la chance d’avoir été protégés grâce aux efforts de groupes de citoyens dévoués.


Notre travail avec les organisations citoyennes a débuté avec Pincourt Vert en 2018. Ce regroupement de citoyens de Pincourt cherchait à protéger une forêt locale ciblée pour le développement. Cela a conduit à notre collaboration avec Nature Hudson en 2019. Plus récemment, nous avons uni nos forces avec le Fonds d’héritage pour l’environnement, qui fournit des conseils juridiques aux citoyens qui cherchent à préserver des espaces naturels du développement. Cet été, un petit groupe de Châteauguay s’est associé à TerraHumana Solutions afin de lutter pour la protection de leurs terres. Notre réseau s’agrandit chaque année.


Au cours des quatre dernières années, nous avons aidé à protéger plus de 15 acres de forêt naturelle et de zones humides en fournissant des rapports d’évaluation écologique. Certains groupes ont réussi à sauvegarder ces espaces naturels dans leurs municipalités, tandis que d’autres sont encore à l’étape de la médiation. « Les espaces naturels sont l’un de nos meilleurs moyens d’atténuation des conséquences de la crise climatique, d’amélioration de la santé mentale des humains et de la santé générale de la biodiversité », déclare la Dre Isabelle Bisson. C’est une situation gagnant-gagnant-gagnant — pour l’humanité, la nature et notre planète.


La protection des terres non développées est le fruit du travail dévoué des groupes de citoyens et les éléments cruciaux nécessaires à leur réussite sont les évaluations biologiques, la défense juridique et la disponibilité de fonds. Dans le cas de Pincourt, les citoyens ont travaillé fort pour sauver la forêt Rousseau de la destruction. Selon Carole Reed, membre de Pincourt Vert, « les sentiers de la forêt Rousseau sont plus connus que jamais, ils sont très bien utilisés, et même les garderies ont commencé à les fréquenter. » L’effet d’entraînement est également ressenti dans toute la région par d’autres groupes citoyens. « Il y a un élan qui change le discours économique et qui fait que la science progresse. Nous avons la possibilité de rendre ces projets [de développement] économiquement non pertinents et plus respectueux de l’environnement », déclare J. J. Corker, membre de Nature Hudson. Pour une vue plus approfondie de l’histoire de la protection de Sandy Beach à Hudson, au Québec, consultez ce lien vidéo.


Avec un nouveau projet en cours pour protéger une petite forêt biodiversifiée près de Montréal, « nous travaillons avec de plus en plus de citoyens dévoués qui souhaitent voir notre patrimoine naturel protégé pour les générations à venir », affirme la Dre Isabelle-Anne Bisson


À propos de TerraHumana Solutions


TerraHumana Solutions est une société de conseil qui se spécialise dans l’aide aux communautés et aux dirigeants d’entreprises pour trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux et sociaux. Notre approche est simple : nous sommes à l’écoute. Forts de 20 ans d’expérience internationale dans le secteur des ressources naturelles et de la conception et gestion de projets, nous pouvons identifier l’approche stratégique qui vous convient. Chez TerraHumana Solutions, nous contribuons à une prise de décision éclairée dans le cadre de projets communautaires ou commerciaux, et de projets de conservation des communautés autochtones et non autochtones.



Pour plus d’informations, contactez :

Isabelle-Anne Bisson, Ph.D.

Présidente

TerraHumana Solutions

+1 514 654-7835

ibisson@terrahumanasolutions.com


et de leurs impacts sur la santé (PECEIS) à Kanesatake




TerraHumana Solutions se réjouit d’avoir mené à bien la phase II de son Projet d’étude sur les contaminants environnementaux et leurs impacts sur la santé (PECEIS) dans la communauté Kanien'kéha:ka de Kanesatake, située à environ 48 kilomètres à l’ouest de Montréal. Cette deuxième phase visait à interviewer les participants pour une évaluation des risques et des impacts potentiels sur la santé humaine des contaminants environnementaux qui peuvent être présents sur le territoire. Valérie Gabriel, l’une de nos consultantes et partenaires stratégiques, a été formée aux techniques de laboratoire nécessaires pour tester les échantillons environnementaux recueillis en 2021 par notre partenaire, le Dr Niladri Basu du Centre pour la nutrition et l’environnement des peuples autochtones de l’Université McGill. Par ce travail conjoint entre TerraHumana Solutions et Ratishontsanonhstats Kanesatake Environment, sous la gouverne de la communauté des Premières Nations, la Dre Isabelle Bisson dit avoir constaté « que Kanesatake est une communauté unique à bien des égards par rapport aux autres communautés des Premières Nations à travers le Canada ».


Ce projet a débuté lorsque la Dre Isabelle Bisson, dans le cadre de son travail bénévole au sein de la section québécoise du Sierra Club, rencontra Eugène Nicholas, directeur de l’environnement au Conseil des Mohawks de Kanesatake, Mary Nicholas, assistante de recherche et Gabrielle Lamouche, agente des communications du Ratishontsanonhstats Kanesatake Environment. Peu de temps après leur rencontre, ils firent une demande de subvention auprès de Santé Canada, qui fut alors refusée. Ils se tournèrent ensuite vers le Dr Nildari Basu pour une demande auprès du Programme de contamination environnementale des Premières Nations en 2018 (Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits, gouvernement du Canada), qui fut alors acceptée. Depuis lors, une deuxième et une troisième phases de financement ont été établies. La phase III du PECEIS débutera à l’automne et se poursuivra jusqu’au printemps 2023. « Les participants de la communauté de Kanesatake sont accueillants et ont été une source d’inspiration lors de nos entrevues », a déclaré la Dre Bisson. Tess Lalonde et Katie Chong, chercheuses dans le cadre de ce projet communautaire, formaient le cœur de l’équipe de recherche. « C’est formidable d’apprendre à connaître les membres de la communauté de Kanesatake et d’en apprendre davantage sur leur territoire et leurs pratiques agricoles uniques basées sur des solutions naturelles », déclare Isabelle Bisson.


À propos de TerraHumana Solutions


TerraHumana Solutions est une société de conseil qui se spécialise dans l’aide aux communautés et aux dirigeants d’entreprises pour trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux et sociaux. Notre approche est simple : nous sommes à l’écoute. Forts de 20 ans d’expérience internationale dans le secteur des ressources naturelles et de la conception et gestion de projets, nous pouvons identifier l’approche stratégique qui vous convient. Chez TerraHumana Solutions, nous contribuons à une prise de décision éclairée dans le cadre de projets communautaires ou commerciaux, et de projets de conservation des communautés autochtones et non autochtones.



Pour plus d’informations, contactez :

Isabelle-Anne Bisson, Ph.D.

Présidente

TerraHumana Solutions

+1 514 654-7835

ibisson@terrahumanasolutions.com