Rechercher
  • info516893

Comment les incubateurs scientifiques de TerraHumana Solutions offrent une expérience

de terrain précieuse aux étudiants de l’Université de Montréal (UdeM)



Le 19 octobre dernier, Isabelle-Anne Bisson a rencontré onze étudiants de la Faculté de l’aménagement de l’École d’urbanisme et d’architecture de l’Université de Montréal à la pinède de Kanesatake, afin de présenter le projet Environmental Contaminants Health and Impact Project (ECHIP) et l’IPCA (Indigenous Protected and Conserved Areas). La Dre Bisson a fait une démonstration sur l’échantillonnage du sol et de l’eau pour l’analyse des contaminants (métaux lourds), tout en soulignant l’importance de ce travail pour la communauté Kanien'kéha:ka de Kanesatake. Les étudiants ont ensuite travaillé en cinq groupes pour échantillonner le sol et l’eau le long du ruisseau Raizenne, qui traverse la forêt, à la recherche de contaminants. Au total, 15 échantillons de sol et cinq échantillons d’eau ont été prélevés. Cette enquête sur le terrain était, en partie, une extension du travail effectué cet été par le Dr Niladri Basu du Centre d’étude sur la nutrition et l’environnement des peuples autochtones (CENEPA) de l’Université McGill au Campus Macdonald. Le Dr Basu est notre partenaire universitaire dans le cadre du programme ECHIP. Lui et sa collègue, la Dre Jessica Head, ont prélevé des échantillons le long du cours d’eau afin d’y rechercher la présence de pesticides. Les échantillons recueillis par les étudiants de l’Université de Montréal seront analysés dans le laboratoire de M. Basu.

La Dre Bisson a mené ce projet d’incubateur scientifique en collaboration avec la Dre Heather Braiden, professeure auxiliaire de la Faculté de l’aménagement de l’UdeM. Elles ont convenu que les étudiants aideraient à prélever des échantillons afin d’en apprendre davantage sur les enjeux de la contamination environnementale dans la communauté Kanien'kéha:ka de Kanesatake. « Les étudiants ont fait preuve de beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt, posant de nombreuses questions pertinentes sur la façon dont les contaminants environnementaux se déplacent dans notre environnement depuis leur source, en particulier dans les plans d’eau comme le ruisseau Raizenne », a déclaré la Dre Bisson. Les élèves ont également créé une courte vidéo à l’aide d’un drone, qu’ils publieront ultérieurement.

« Nous tenons à remercier la Dre Heather Braiden et tous ses étudiants pour leur aide dans ce dossier important », a déclaré la Dre Isabelle-Anne Bisson.


À propos de TerraHumana Solutions

TerraHumana Solutions est une société de conseil qui se spécialise dans l’aide aux communautés et aux dirigeants d’entreprises pour trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux et sociaux. Notre approche est simple : nous sommes à l’écoute. Forts de 20 ans d’expérience internationale dans le secteur des ressources naturelles et de la conception et gestion de projets, nous pouvons identifier l’approche stratégique qui vous convient. Chez TerraHumana Solutions, nous contribuons à une prise de décision éclairée dans le cadre de projets communautaires ou commerciaux, et de projets de conservation des communautés autochtones et non autochtones.



Pour plus d’informations, contactez :

Isabelle-Anne Bisson, Ph.D.

Présidente

TerraHumana Solutions

+1 514 654-7835

ibisson@terrahumanasolutions.com



10 vues0 commentaire